Prenez rendez-vous 1 855 724-2268
Prenez rendez-vous
Vers le haut
Faillite : d’autres solutions existent

Faillite : d’autres solutions existent

Article mis à jour le 25/08/2020
Quand les problèmes d’argent frappent à la porte, on craint souvent de faire faillite. Rappelez-vous que ce n’est pas votre seule option. En fait, vous pouvez même souvent l’éviter. Dans cet article, on vous présente d’autres avenues que la faillite.

En bref

Réglez vos dettes sans déclarer faillite

  • Il existe d’autres options que la faillite pour régler vos problèmes de dettes.
  • Si vos créanciers sont conciliants, c’est possible de négocier avec eux les montants que vous leur devez ou vos délais de remboursement, à condition de vous y prendre tôt.
  • La consolidation de dettes, la proposition de consommateur et le dépôt volontaire sont aussi des voies à considérer.

La faillite, c’est un dernier recours

Il y a encore des préjugés autour de la faillite. Pourtant, quand rien ne va plus, la faillite est une bouée de secours utile pour reprendre sa vie en main. Il n’y a aucune honte à déclarer faillite pour vous libérer de vos dettes et mettre fin au harcèlement que vous vivez. En plus, le processus est plus simple que vous le croyez.

Par contre, la faillite est une aide de dernier recours. Selon votre situation et votre niveau de dettes, d’autres options peuvent vous permettre de régler vos problèmes d’argent.

Option 1 : négocier vous-même avec vos créanciers

Si vous avez besoin de réduire les paiements que vous avez à faire ou si vous croyez que les étaler sur une plus longue période vous aiderait, vous pouvez essayer de faire une entente vous-même, de façon informelle, avec chacun de vos créanciers.

Les avantages

Vous pouvez souffler, le temps que vos finances se replacent. Et en négociant à l’avance avec vos créanciers, vous évitez qu’ils se mettent à courir après vous!

Est-ce pour moi?

Possiblement, à condition d’agir tôt, c’est-à-dire dès que vous n’arrivez plus à faire vos paiements. En prenant les devants, vous prouvez votre bonne foi et mettez toutes les chances de votre côté. Mais, si vos créanciers sont déjà à vos trousses, cela risque d’être trop tard.

Cependant, vos créanciers ne sont pas obligés d’accepter de négocier avec vous. C’est souvent une question de confiance et de bonne entente.

Si vous réussissez à vous entendre avec un ou plusieurs de vos créanciers, tant mieux! Mais la partie n’est pas complètement gagnée, parce que d’autres peuvent refuser. Ceux-là pourront poursuivre leurs procédures contre vos biens ou vos revenus. Bref, vous ne profitez pas d’une protection générale contre l’ensemble de vos créanciers durant vos négociations. Vous demeurez vulnérable face à un créancier récalcitrant.

Option 2 : demander une consolidation de dettes

Si votre situation s’est corsée, que vous avez des paiements en retard à gauche et à droite, vous pourriez aller voir votre institution financière pour obtenir un prêt spécial avec lequel rembourser l’ensemble de vos dettes. Ça s’appelle faire une consolidation de dettes.

Les avantages

Vous regroupez toutes vos dettes à un seul endroit et vous n’avez maintenant qu’un seul paiement à faire chaque mois. Tout ça avec un taux d’intérêt plus avantageux que celui des cartes de crédit. En plus, vous êtes certain de garder tous vos biens et votre cote de crédit restera intacte.

Est-ce pour moi?

Si vous avez un emploi stable, que vous avez généralement été un bon payeur et que vos revenus vous permettent de faire vos paiements au fur et à mesure de leurs échéances, c’est une solution envisageable. La consolidation de dettes s’adresse aux consommateurs qui possèdent un bon dossier de crédit et un ratio d’endettement inférieur à 40 %.

Option 3 : faire une proposition de consommateur

Le harcèlement de vos créanciers est insupportable? Vous savez que vous ne serez pas capable de rembourser le total de vos dettes? Songez à la proposition de consommateur.

Les avantages

La proposition de consommateur vous permet de ne rembourser qu’une partie de vos dettes ou encore d’échelonner le remboursement sur une plus longue période que prévu. Dans les deux cas, ça veut dire que vos paiements mensuels seront plus petits. Autre avantage : ici, c’est un conseiller en redressement financier et syndic autorisé en insolvabilité qui s’occupe de négocier et de communiquer avec vos créanciers. Ça vous enlève beaucoup de pression.

De plus, vous bénéficiez de la protection générale contre tous vos créanciers pendant les négociations.

Finalement, vous n’avez pas à convaincre tous vos créanciers pour que votre offre de règlement soit acceptée. Vous avez seulement à convaincre un minimum de 50 % d’entre eux. Les autres, même s’ils sont en désaccord, seront liés par votre offre.

Est-ce pour moi?

Pour faire une proposition de consommateur, vous ne devez pas avoir accumulé plus de 250 000 $ de dettes (votre hypothèque sur votre résidence principale est exclue de ce montant). En réalité, c’est une solution bénéfique si vous voulez éviter de faire faillite et vous assurer de garder tous vos biens.

Option 4 : faire un dépôt volontaire

Et si vos remboursements étaient pris directement sur votre paie? Le dépôt volontaire est une solution qui consiste à verser, à chaque paie, une partie de votre salaire à la Cour, jusqu’à ce que vos dettes soient complètement remboursées.

Les avantages

Vous ne faites qu’un seul paiement par mois et vous remboursez vos dettes à un taux d’intérêt de 5 %. La Cour s’occupe elle-même de distribuer le montant à tous vos créanciers.

Est-ce pour moi?

Quand vous faites un dépôt volontaire, 30 % de votre salaire est déposé chaque mois à la Cour, tant que vous n’avez pas terminé de rembourser 100 % de vos dettes. Pendant cette période-là, c’est donc comme si votre salaire diminuait d’un tiers. Pour continuer de répondre à vos besoins, vous devez avoir une marge de manœuvre suffisante dans votre portefeuille. À noter que le dépôt volontaire est offert seulement aux salariés, aux travailleurs autonomes et aux personnes qui reçoivent de l’assurance-emploi.

Ça vaut la peine d’en parler

Si vous avez des soucis financiers, n’attendez pas que la situation s’aggrave. Demandez à un conseiller de faire le bilan de votre situation financière. C’est gratuit et confidentiel. Et ensemble, vous pourrez choisir la meilleure solution pour vous permettre de repartir à zéro.

Consultez gratuitement l’un de nos conseillers

Ne laissez pas traîner un problème de dettes qui vous gâche la vie. Travaillons ensemble pour que vous puissiez reprendre le contrôle de votre vie financière.

14