Prenez rendez-vous en ligne 1 855 724-2268
Prenez rendez-vous en ligne
Vers le haut
Une année de pandémie: l’impact sur vos finances

Une année de pandémie: l’impact sur vos finances

Article mis à jour le 19/04/2021
Heureusement, on ne vit pas de pandémie tous les ans ! Si plusieurs personnes ne se sont pas trop mal débrouillées financièrement dans les circonstances, plusieurs autres ont connu des moments plus difficiles.

S’habituer aux nouvelles réalités

Télétravail, perte d’emploi, perte de revenus, les enfants qui font l’école à la maison, le confinement, tous nos contacts sociaux qui en prennent pour leur rhume, et la peur de contracter le virus… S’habituer à toutes ces nouvelles réalités exige de chacun de nous une grande capacité d’adaptation. Et beaucoup de temps. Une situation qui peut générer un sentiment d’anxiété chez plusieurs.

Si, dès les débuts de la pandémie, près de 30 % des Québécois affirmaient avoir subi un changement de statut d’emploi, entre 16 et 19 % des ménages ont aussi dû recourir à des reports de paiement.

Une bouée de sauvetage nommée PCU

Sans la Prestation canadienne d’urgence qui a permis à environ 2 millions de travailleurs québécois de la restauration, du commerce de détail, de l’hôtellerie et de la culture de pallier leurs besoins financiers immédiats, la situation serait aujourd’hui beaucoup plus dramatique qu’elle ne l’est.

Découvrez notre sondage sur la santé financière des Québécois pendant la COVID.

12 mois plus tard, quel bilan doit-on faire ?

Après ce coup de pouce inespéré, doit-on craindre, au cours des prochains mois, de voir sombrer les personnes endettées ?

Personne n’avait prévu une crise sanitaire aussi longue. Si une grande majorité a su se maintenir à flot, il nous reste maintenant à espérer que la suite des choses permettra un retour à la normale. Dans cette optique, faire un bilan financier pour nous aider à évaluer l’état de nos finances et prévoir un coussin de sécurité sont de bonnes façons de se préparer à toute éventualité.

S’aider pour s’assurer que ça va continuer de bien aller

La pandémie a eu des répercussions sur nos finances, mais aussi sur notre santé mentale. Pour arriver à retrouver une santé financière et à rester sain d’esprit, il y a des trucs qu’il est facile de mettre en pratique.

  • Restez informé en suivant des chaînes de nouvelles fiables et en écoutant les conseils et les recommandations des autorités gouvernementales.
  • Développez une routine :
    1. Levez-vous et couchez-vous à la même heure chaque jour, mangez à des heures régulières;
    2. Maintenez une hygiène personnelle;
    3. Faites régulièrement de l’exercice;
    4. Prévoyez des périodes de repos pendant le travail;
    5. Faites des activités que vous aimez.
  • Gardez un contact régulier avec vos proches, par téléphone ou en ligne.
  • Conservez vos bonnes habitudes de consommation. Si vous avez réussi à réduire vos dépenses de manière durable durant la pandémie, en éliminant par exemple les repas au restaurant et les sorties, ce sont plusieurs centaines de dollars chaque mois que vous épargnez.
  • Utilisez vos ressources financières judicieusement. Qui dit confinement dit beaucoup de temps pour magasiner. Avec la facilité qu’offrent le crédit et les achats en ligne, il est facile de se laisser tenter et de perdre le contrôle de ses dépenses.

Si, malgré tous les efforts que vous avez faits pour garder la tête hors de l’eau, vous sentez que vous n’arrivez plus à garder le contrôle de votre situation financière, vous savez que nos conseillers en redressement financier et nos syndics autorisés en insolvabilité sont là pour vous aider.

La pandémie reste une situation exceptionnelle qui a demandé des solutions et des efforts exceptionnels pour pouvoir y faire face. Il n’y a donc pas de honte à vouloir retrouver votre tranquillité d’esprit.

Consultez gratuitement l’un de nos conseillers

Ne laissez pas traîner un problème de dettes qui vous gâche la vie. Travaillons ensemble pour que vous puissiez reprendre le contrôle de votre vie financière.

14

Prenez rendez-vous avec un de nos conseillers

Si votre situation vous inquiète

Prenez rendez-vous
14