Prenez rendez-vous en ligne 1 855 724-2268
Prenez rendez-vous en ligne
Vers le haut
Dettes et retraite: 4 questions que tout le monde se pose

Dettes et retraite : 4 questions que tout le monde se pose

Voir arriver la retraite et constater qu’on a encore des dettes, ça peut être angoissant. C’est pourquoi il est important d’être bien informé pour prendre les bonnes décisions. Voici des réponses aux 4 questions les plus fréquentes au sujet de l’endettement et de la retraite.

En bref

  • La situation parfaite, c’est de ne plus avoir de dettes à la retraite, mais ce n’est pas toujours facile. L’idéal, c’est de se débarrasser de certaines dettes en priorité : celles qui ont des taux d’intérêt élevés.
  • C’est possible de se refaire financièrement avant la retraite. Des solutions comme la proposition de consommateur ou la faillite permettent de repartir à neuf, sans perdre ses REER ou son épargne pour la retraite.
  • La plupart du temps, rembourser ses dettes avec ses REER est une mauvaise idée. Les REER doivent être conservés pour sa retraite et non pas pour rembourser ses dettes. De plus, retirer ses REER avant le temps a des conséquences fiscales qui coûtent cher.

Avoir encore des dettes à la retraite, est-ce un problème ?

Ça dépend. Si vos dettes se limitent à votre prêt hypothécaire, que vous avez les moyens de faire les paiements mensuels malgré la baisse de vos revenus et que votre maison prend toujours de la valeur, ça devrait aller.

C’est aussi important de comparer le taux d’intérêt de vos dettes et le taux de rendement de vos placements. Si vous payez des intérêts sur vos dettes qui dépassent largement l’argent que vous faites avec vos placements (comme des REER), alors c’est clair que vos dettes vous nuisent.

Il ne faut jamais oublier ceci : à la retraite, vos revenus vont diminuer, mais vos paiements de prêts de toutes sortes (incluant votre hypothèque) ne changeront pas. Il faut prévoir ça dans votre budget.

Chose certaine, il y a certaines dettes auxquelles vous devriez vous attaquer en priorité avant votre retraite, comme les montants qui s’accumulent sur vos cartes de crédit et les prêts que vous avez obtenus chez des commerçants (pour des meubles, par exemple). Généralement, leurs taux d’intérêt sont particulièrement élevés, ce qui pourrait vous rendre la vie dure.

Si je n’ai pas réglé mes dettes à ma retraite, est-il trop tard ?

Non, mais vous devez passer à l’action! Première étape : faites un budget. Si vous réussissez à réduire vos dépenses et à les contrôler, en tenant compte de la diminution de vos revenus, vous pourriez graduellement venir à bout de vos dettes.

Vos problèmes d’argent vous semblent trop grands? Il y a des solutions au surendettement. La proposition de consommateur et la faillite sont des solutions pour repartir du bon pied, tout en conservant vos placements qui ont été investis dans des véhicules de retraite (REER, fonds de pension) et vos prestations de régimes gouvernementaux.

Ma retraite va-t-elle partir en fumée si je fais faillite pour régler mes dettes?

Absolument pas! En cas de faillite ou de proposition de consommateur, l’argent de votre retraite est protégé. Ça inclut l’ensemble de vos REER (sauf les cotisations que vous avez faites dans les 12 derniers mois) et votre fonds de pension.

Retirer mes REER pour rembourser mes dettes, est-ce une bonne idée?

Probablement pas. Même si piger dans vos REER peut sembler tentant, ce n’est pas à votre avantage de toucher à votre épargne pendant que vous travaillez encore.

Pourquoi? Parce que vous serez pénalisé de plusieurs façons.

Premièrement, votre banque retiendra une partie de l’argent retiré pour la remettre au gouvernement.

Deuxièmement, la somme que vous retirez de vos REER sera ajoutée à votre revenu annuel, donc vous aurez peut-être à payer de l’impôt à la fin de l’année.

C’est sans compter certains frais ou pénalités qui peuvent être associés au fait d’effectuer des retraits dans ses REER avant la retraite.

Par-dessous tout, piger dans vos REER, c’est vous attaquer à votre fonds de retraite, donc à vos projets d’avenir. De meilleures options s’offrent à vous.

Vous voulez en savoir plus?

Que vous soyez à la retraite, en train de planifier votre retraite ou encore loin de la retraite, nos conseillers en redressement financier sont là pour vous aider à remettre de l’ordre dans vos finances.

Une rencontre avec un conseiller ne vous engage en rien. La première fois que vous vous rencontrez, c’est simplement pour parler et discuter de solutions possibles. C’est vous qui décidez des démarches que vous voulez entreprendre ou pas.

Chose certaine : plus vite vos problèmes d’argent seront chose du passé, plus vite vous pourrez recommencer à bâtir un avenir qui vous plaît! Prenez rendez-vous dès maintenant.

On est au bout du fil pour vous aider.

Parlez à un conseiller sans vous déplacer. Un rendez-vous téléphonique peut tout changer.

14