Prenez rendez-vous 1 855 724-2268
Prenez rendez-vous
Vers le haut
Un homme assis devant un ordinateur qui parle au téléphone avec un conseiller en redressement financier

Est-ce que je suis obligé de faire faillite si j’appelle un syndic autorisé en insolvabilité?

Article mis à jour le 19/08/2019
Il y a des idées qui ont la vie dure. Comme celle qui dit que quand on fait appel à un syndic autorisé en insolvabilité, on est obligé de faire faillite. C’est faux. La faillite n’est pas obligatoire. Comme client, vous avez des droits et… le choix !

En bref

Est-ce que je suis obligé de faire faillite si j’appelle un syndic autorisé en insolvabilité?
  • Même si ça peut être stressant d’appeler un syndic autorisé en insolvabilité, un appel (et même une rencontre) ne vous engage à rien. Ce n’est pas parce que vous entreprenez des démarches que vous serez forcé de faire faillite.
  • Le rôle du conseiller est de vous aider à reprendre le contrôle de votre situation financière. Il existe plusieurs options pour régler vos problèmes de dettes. La faillite n’en est qu’une.
  • Dans tous les cas, c’est vous qui allez garder le contrôle et décider de ce que vous voulez faire.

Le contrôle vous appartient

L’ampleur de vos dettes a un impact sur votre qualité de vie et vous réfléchissez à appeler un syndic autorisé en insolvabilité, mais vous hésitez? Vous n’êtes pas la première personne qui se sent comme ça. Beaucoup de gens sont anxieux avant de prendre le téléphone. C’est humain et c’est normal. Sauf que vous devez arrêter de vous en faire.

Pourquoi? Parce qu’un appel ou une première rencontre ne déclenche aucun processus. Et surtout pas un processus de faillite personnelle. C’est juste un premier contact avec un spécialiste. Ensuite, si vous décidez de poursuivre la démarche avec lui, c’est vous qui allez prendre les décisions. Mais votre conseiller sera là pour vous épauler.

Votre conseiller vous accompagne

Ça sert à quoi, précisément, un conseiller en redressement financier? C’est le seul professionnel accrédité par le gouvernement fédéral afin de vous permettre d’utiliser la loi pour vous protéger de vos créanciers. C’est un expert certifié qui est là pour vous aider à régler vos problèmes de dettes. Dès le début :

  • Il devient le seul point de contact de vos créanciers. C’est lui qui leur parle. (Donc, vous êtes libéré de leurs appels harcelants!)
  • Il vous propose une solution sur mesure.
  • Il vous offre un soutien de A à Z, de la première rencontre à la libération de vos dettes.

Bref, avec lui, vous n’êtes plus seul et votre situation peut uniquement s’améliorer!

Vous avez des droits

En tant que client, vous êtes non seulement bien épaulé, vous êtes aussi protégé. Après tout, ce n’est pas parce que vous avez des dettes que vous n’avez pas de droits!

Tous nos conseillers se sont engagés à respecter une charte des droits des clients. Cette charte vous garantit que :

  • Vous serez servi avec respect et dignité
  • Vous serez écouté sans être jugé
  • Vous serez protégé face à vos créanciers
  • Vous aurez droit au secret professionnel total

La charte vous garantit plusieurs autres droits. Ils sont tous mentionnés ici.

Il y a des alternatives à la faillite

L’une des principales craintes qu’ont les personnes qui contactent un conseiller en redressement financier, c’est d’être obligées de faire faillite.

C’est une crainte non fondée. Parce que même si la faillite est une solution, il y en a d’autres :

  • La proposition de consommateur
  • La consolidation de dettes
  • Le dépôt volontaire
  • La vente de certains actifs pour payer des dettes

Les différentes alternatives à la faillite ont chacune leurs avantages. Est-ce qu’elles sont toutes bonnes pour vous? Pas nécessairement. Ça dépend de votre situation. C’est avec un conseiller que vous pouvez analyser tout ça et choisir le meilleur scénario pour vous.

Et si la faillite est votre meilleure option? Il n’y a pas de honte à avoir. La faillite a des avantages. Elle vous permet de vous libérer de vos dettes, de prendre un nouveau départ et de repartir à zéro. Et quoi qu’il arrive, vous ne perdez pas tout.