Comment mieux gérer vos finances?

Apprendre à mieux gérer son argent, ce n’est pas sorcier.

Si vous empruntez de l’argent, mieux vaut vous limiter au montant dont vous avez besoin, et ce, même si votre institution financière vous en offre plus à un taux avantageux. Rappelez-vous : quand on a accès à plus de crédit, c’est facile de vivre au-dessus de ses moyens.

Si contrôler vos dépenses vous paraît comme une tâche insurmontable, il serait peut-être temps d’envisager de nouvelles habitudes de consommation. Sachez que bien souvent, nul besoin de faire plus d’argent pour améliorer sa situation financière. Il suffit simplement de mieux gérer ses finances.

Voici quelques petites astuces qui vous permettront de faire une grande différence.

  • Payez vos dépenses courantes au comptant ou par carte bancaire.
  • N’accumulez pas les cartes de crédit. Une seule carte avec une limite de crédit de 500 $ ou de 1 000 $ suffit. Utilisez-la qu’en cas de nécessité et refusez que la limite soit augmentée.
  • Ne vous engagez à rien par contrat, et surtout, n’achetez pas maintenant pour payer plus tard.
  • Sachez toujours où vous en êtes dans vos finances et où va votre argent. Pour ce faire, gardez un budget à jour des revenus et des dépenses de la famille. Vérifiez-en la précision en comparant les résultats réels obtenus à la fin du mois avec les prévisions établies au début du mois.
  • Préparez un bilan qui fera l’analyse de votre santé financière au moins une fois par année. Pour éviter les mauvaises surprises, il est bien de conserver un fonds de prévoyance correspondant à au moins deux mois de dépenses courantes.
  • Calculez le temps qu’il vous faudra travailler pour payer un achat. Cela vous évitera de faire des achats compulsifs. Souvenez-vous : il existe toujours des moyens moins coûteux de combler un manque.
  • Analysez la façon dont vous effectuez vos achats afin de mieux connaître votre personnalité et de prendre de bonnes résolutions.
  • Ne vous retrouvez pas dans une situation où les coûts liés à l’habitation sont supérieurs à 30 % de vos revenus bruts.
  • Enfin, n’hésitez pas à communiquer avec votre Association Coopérative d’Économie Familiale (ACEF) locale, afin d’obtenir du soutien ou de l’information additionnelle.

Pour en savoir plus sur la façon de contrôler vos dépenses ou de réaménager votre budget, prenez rendez-vous avec l’un de nos conseillers qui saura vous guider. C’est entièrement confidentiel.